Nouvelle conscience : ouvrez-vous à tous les possibles

5 commentaires



En méditation, on m'a demandé d'écrire un nouvel article pour nous aider dans cette nouvelle conscience qui voit le jour sur notre Terre.
Comme expliqué lors de l'équinoxe de printemps, nous sommes rentrés dans un nouveau paradigme et les lois universelles changent en transformant notre expérience de vie.

Ce qui fonctionnait avant ne fonctionne plus aujourd'hui, je pense que vous l'avez remarqué, nos trucs et astuces qui nous permettaient de contrôler, maîtriser nos émotions, nos peurs sont devenus inefficaces. Nous avons aussi beaucoup entendu parler de la loi d'attraction, mais même cette loi a l'air de nous échapper tellement notre réalité peut se transformer de jour en jour.

Nous sommes arrivés dans une nouvelle réalité, une nouvelle dimension de conscience qui va nous demander d'accueillir le changement de paradigme et en même temps transformer nos manières de fonctionner. Nous avons l'occasion de découvrir un nouvel espace vierge de création, de vie et d'opportunité actuellement.

Mais pour cela, nous devons faire des ajustements qui sont l'abandon de notre vision que nous posons sur tout et tous. Sans en avoir conscience, nous avons des idées préconçues sur tout, sur les personnes de notre entourage, sur nous-mêmes, sur notre travail, nos enfants, nos amis, la santé, l'amour, l'amitié, l'argent, la famille etc.

Ces idées préconçues limitent et emprisonnent tout sur quoi elles se posent. Lorsque vous étiquetez une personne, votre champ aurique va transmettre l'information à celui de celle-ci et cette personne va inconsciemment répondre à vos attentes, soit en validant et en répondant à ce que vous attendez d'elle, soit on refusant et en réagissant à l'opposé avec énervement ou colère.

Vous pouvez le sentir lorsque vous êtes face à une personne, si vous êtes accueillis positivement ou négativement. Ce que vous captez sont les idées préconçues de la personne à votre égard. Nous parlons d'affinités ou de répulsions qui sont la conséquence de ce transfert d'informations de l'une à l'autre des parties.

Il nous faut comprendre qu'en continuant à réagir ainsi nous limitons la personne, nous et la relation. Rien de nouveau, ni d'authentique ne peut sortir d'une telle relation. Aucun progrès ou évolution ne peut être vécu tant que nous définissons avec notre mental, les gens et les situations selon nos idées que celui-ci crée pour définir son environnement.

Aujourd'hui, nous sommes appelés à abandonner ces vieilles façons de fonctionner pour accueillir les personnes et la vie avec un regard neuf sans projections. Ainsi nous permettons au changement, au flux de la vie de se récréer et de nous apporter la nouveauté et l'authenticité dans nos rapports avec les autres.

Nous serons très surpris, comment ce regard neuf, sans attentes, transforme notre réalité immédiatement. Si vous accueillez une personne sans la définir, vous allez pouvoir la découvrir réellement, lui laisser la place afin qu'elle se révèle ou se réinvente. Votre relation va devenir un tremplin et un facteur de transformation pour vous deux.

En choisissant de ne plus nous définir avec notre passé, nous allons pouvoir nous réinventer à l'infini et permettre ainsi à nos nouveaux aspects, nos nouveaux talents et aspirations d'émerger.
Rappelons-nous que nous créons notre réalité, tout est énergie, nos pensées, nos émotions, nos idées sont de l'énergie de vie.

Ôtons les filtres de notre mental qui se posent sur tout et tous et offrons nous l'opportunité de découvrir ce que notre nouvelle conscience et la nouvelle Terre a de beau à nous offrir. En laissant, le champ à tous les possibles, nous allons découvrir merveilles sur merveilles, car nous recevons des bénédictions de l'Univers à chaque instant.

Il n'y a aucune limitation sauf celles que nous nous imposons. L'abondance est pour tous. En changeant nos croyances et nos idées fausses sur elle, nous pourrons nous y brancher instantanément et découvrir comme la vie est magique et bienveillante. Sautez le pas, acceptez de ne pas savoir, n'essayez plus de définir votre futur ou les personnes que vous rencontrez ...

Dites un grand Oui à l'Univers en lui montrant votre confiance et votre ouverture. Soyez optimiste en sachant que vos besoins seront pourvus au-delà de ce que vous pouvez espérer. Car nous sommes actuellement trop restreints dans notre vision pour voir le meilleur et le plus élevé pour Soi et pour les autres. Nous n'avons pas encore acquis la vision globale et unifiée de tout ce qui Est.

Alors en attendant, ouvrons-nous à la vie sans a priori en laissant notre âme, qui est l'Univers en action,  œuvrer et opérer les changements qui nous attendent.
Pour le bien de tous !

Jed


Equinoxe 2017 : Un nouveau paradigme

Aucun commentaire


Nous avons pu sentir que les énergies de 2017 sont bien différentes de celles de 2016. Malgré la fatigue pour certains, car notre corps apprend à vibrer sur de nouvelles fréquences, nous ressentons une légèreté, de la fluidité, plus de calme. 
Un moment de répit même si le mois de mars a été intense émotionnellement. Beaucoup de choses changent et bougent dans nos vies, des personnes, des concepts, des situations apparaissent brusquement ou peuvent disparaître subitement.

Nous sentons une légèreté dans les énergies mais en même temps un blanc sur notre avenir, sur ce que demain sera fait. C'est comme ci nous n'avions plus de visions, d'idées claires de notre avenir. Nous sommes dans le flou sur ce que nous souhaitons vraiment, nos aspirations d'hier peuvent ne plus être les mêmes aujourd'hui. Et en même temps, nous ne savons plus quelles aspirations nous avons vraiment. On peut encore s'attacher, s'accrocher à notre conception du bonheur, mais on ressent bien de la résistance autant intérieure qu'extérieure.

C'est une période assez déstabilisante pour les personnes qui ont pris l'habitude de contrôler. Et c'est une période excitante pour celles qui aiment improvisées. Nous sommes tous passés dans un sas multidimensionnel, la personne que nous étions hier n'est plus celle d'aujourd'hui et nous nous en apercevrons petit à petit. Seul notre mental s'accroche encore au passé et ne souhaite pas voir ce changement de paradigme. Pourtant, nous faisons tous partie de notre planète Terre et nous ascensionnons avec elle dans les différentes dimensions.

Cet équinoxe de printemps 2017 représente le sas dans lequel nous sommes depuis quelques mois. Les énergies vont continuer à s'intensifier jusqu'à cet été, nous sommes entrain de changer de conscience et de dimension. Lorsque je parle de dimensions, ce sont celles de l'être. Notre évolution en tant qu'humain et être divin fusionnent de plus en plus, nous apportant un besoin d'authenticité dans tous les domaine de notre vie, un besoin de clarté et de présence, quittez le mental pour se recentrer en soi, dans son corps, accueillir ce qui est pour passer du faire et de l'avoir à l'Être.

Ce sas et les énergies actuelles, nous demandent un grand challenge ! 
Qui est : 
- quittez nos repères habituels, quittez nos projections et nos conceptions de ce que doit être notre vie.
- lâchez prise sur nos croyances, nos valeurs passées, nos idées préconçues pour accueillir l'instant présent comme vierge et illimité. 
Nous ne pouvons plus programmer, projeter, concevoir, planifier notre vie car ainsi on la limite.

On nous demande aujourd'hui d'incarner le changement et l'évolution de conscience par l'Être.
Et celle-ci ne se base plus sur ses avoirs et ses connaissances, mais se réinvente à chaque instant. C'est, ne plus être limité par mes propres conceptions de la vie afin de m'ouvrir au meilleur. Créer un espace sans projections, sans idées de ce que ma vie doit être, mais accepter de ne pas savoir ce qui est le meilleur pour moi et pour les autres, afin de laisser l'abondance et la nouveauté œuvrer. C'est retrouver son être divin sans le filtre de l'ego qui agence, manipule, filtre la réalité.

Il y a un énorme potentiel à incarner le changement plutôt que le faire advenir. Il s'agit d'inviter celui-ci à se manifester plutôt que d'utiliser la force et la volonté. Mais il faut également accepter que notre conception de la vie tirée de notre mental n'est qu'un fragment du potentiel illimité de celle-ci. Nous sommes invités à prendre conscience que nous nous limitons en pensant savoir ce qui est le mieux pour nous et les autres, nous sommes invités à nous ouvrir à l'inconnu de qui nous serons, ferons, incarnerons dans le Temps...

Ainsi, nous nous ouvrons à notre potentiel illimité de nous réinventer à chaque instant. De créer plus de joies, de rencontres, d'opportunités, d'amour, d'évolutions, de changements... 
Cela peut être inconfortable de changer de paradigme, de ne pas avoir une vue d'ensemble, de ne pas pouvoir prévoir où nous serions dans 20 ans, 10 ans, 5 ans. 
Car nous sommes encore habitués à fonctionner avec le faire, l'avoir, le contrôle. 

Pourtant, lorsqu'on comprend que la vie est bienveillante, que nous sommes des êtres divins incarnés sur Terre, que nous ne formons qu'Un, nous pouvons accueillir la fabuleuse opportunité d' Être. 
Nous quittons une conscience basée sur la peur pour une conscience basée sur l'amour. 
Et l'amour est libre, vaste, illimité, il ne peut se contrôler, se modeler, se projeter... 

Plus nous serons confiants en notre potentiel d'amour et en la vie, plus cette transition se fera en douceur.
Plus nous serons dans le contrôle, la peur, la projection et plus ils nous sera difficile d'accueillir et d'accepter de ne pas savoir et de vivre de grands bouleversements personnels. 
Car la Vie va nous faire quitter petit à petit le contrôle et ce sera d'une manière douce ou forte, tout dépendra de nos propres résistances.  

Pour terminer, je vous partage une petite histoire qui résume bien la différence entre une conscience basée sur le faire et sur être (tiré de l'oracle des rebelles sacrés) :

Un jour, le soleil et le vent se querellaient sur qui était le plus puissant des deux. Ils finirent par parier. Ils virent un homme marcher dans la rue, vêtu d'un manteau. Celui qui pouvait lui faire enlever le manteau serait le plus fort. 
Le vent se mit à souffler de toutes ses forces. Il souffla et souffla, s'engouffra dans le manteau et réussit presque à l'arracher à l'homme ! Mais l'homme s'emmitoufla dans son manteau pour se protéger du vent. Le vent finit par arrêter de souffler, peut-être qu'il souffrait temporairement d'un manque de souffle. 
Ce fut alors au tour du soleil  qui brilla de plus en plus fort jusqu'à ce que l'homme, s'étonnant du temps qui lui jouait des tours, finisse par enlever son manteau.
Ce que le vent a essayé de faire par la force, le soleil l'a réussi en restant lui même.

Belle équinoxe !

Jed




 



Aucun commentaire :