Emotions - Mère divine

3 commentaires

Ma chère enfant, je sais comme c’est difficile pour toi de fonctionner comme tout le monde ici-bas. Penses-tu que c’est ce que je te demande ?
Je souhaite que tu affiches tes vraies couleurs, et non que tu les caches pour avoir les mêmes que les autres.
Vous êtes nombreux à vous cacher en mémoire à vos blessures du passé, d’un temps passé où vous avez été rejetés, torturés, tués dû à votre différence. Cette ère est révolue.
Ose affichez tes vraies couleurs, tes peurs ne sont pas fondées, essaye et tu verras comme la fluidité va se retrouver dans ta vie.

Quelles sont mes vraies couleurs ?

Ta sensibilité, tes émotions qui affluent comme des torrents en toi et sur toi. Je sais comme c’est déstabilisant pour toi, tu as l’impression de perdre pied. Pourtant il n’en est rien … tu ne perds pas ton équilibre, tu apprends à être réellement toi.
Oui les émotions sont déstabilisantes, oui c’est inconfortables cela te fait peur.
Pourtant si tu lâchais ce fameux contrôle que tu exerces à les retenir, à les repousser, à les nier, elles seraient telle une brise, elles t’effleureraient de leurs belles douceurs pour te montrer comme tu es vivante et vibrante.

J’ai plutôt l’impression de mourir voir de m’évanouir lorsqu’elles foncent sur moi !!

C’est l’approche de ton mental qui fait cette sensation, pourtant, il n’en est rien, je t’assure. Si tu acceptes de t’ouvrir réellement à qui tu es, ce que tu ressens dans l’instant, tu vas découvrir une nouvelle façon de vivre insoupçonnée !
Ce sont tes couleurs mon enfant, tu es ce que tu vis dans cet instant sacré, pourquoi le refuser ?
Plus tu nies tes ressentis et plus tu t’enfermes dans le désarroi..

Prenons un exemple : XXX (mon ex) ! Cela t’as déstabilisé cet accident, tu t’es cru être sa femme, et devoir t’occuper de lui, ton inquiétude était mal placée selon ton mental, tes dires et pensées

Oui

Et si tu laissais être tes sentiments, en premier, je m’inquiète ! Ok j’accepte cette inquiétude, elle est « normale » c’est une personne que j’affectionne, de plus je suis empathe, je ressens sa propre inquiétude et peur.

Deuxièmement, cette inquiétude va laisser place à l’affection, à des pensées d’amour qui vont nourrir et mon chakra cœur et le sien. Ok, je peux ressentir de l’amour car celui-ci est de nature inconditionnel, je n’ai pas besoin de conditions pour l’exercer et le vivre.

Troisièmement, je suis en paix car en accord avec mes sentiments et émotions profondes. De cette paix,  je vais pouvoir enclencher les changements qui ont besoin d’avoir lieu pour nous tous. Ok, la paix me permet de me sentir présente dans cet instant, seul celui où tout se crée. Comme je suis à l’écoute de mes sentiments et que j’éprouve l’amour compassion, je vais être à même de choisir le mieux pour tous dont moi.

Maintenant, regardons le scénario que tu as joué en reniant tes émotions/sentiments :

XXX a un accident : Inquiétude ! Ah non pourquoi je m’inquiète, je ne devrais pas ressentir ça ! Nous ne sommes plus ensemble en plus c’est un méchant. Il a été méchant avec moi. Pfff tant pis pour lui ça lui appartient !
Qu’est-ce que je vais dire aux enfants ? Et pourquoi il veut me parler ?
Il veut changer les vacances comment on va faire ????
Je refuse mon inquiétude, celle-ci grossit. Elle va envelopper d’autres inquiétudes pour se vivre.

Deuxièmement, le pauvre, j’ai de la peine pour lui… Ah non, ça ne me regarde pas je ne suis pas sa femme. Tant pis,  ça lui appartient… Mais quand même il avait l’air si blessé derrière ses mots assurés.
Oui, bah non, j’y pense pas, ça ne doit pas me rendre triste !!!!!
J’en parle aux enfants, il me l’a demandé, bon ça va bien se passer, je vais dire ça comme ça.
Oh non, ma petite pleure !!!!!!!!!!!!!
En effet, ma propre tristesse que je n’assume pas, n’accueille pas, ma fille le fait à ma place.

Troisièmement, Bon c’est bon tout le monde est au courant personne ne pleure.
Pffff je me sens pas bien,  déstabilisée, ma soirée est foutue, ma nuit aussi, je n’arrive pas à dormir. Je cherche une solution des billets de tgv , il va falloir que je fasse les valises !!!!
Je ne suis pas en paix, car je suis entre l’inquiétude, la peine !!! La belle affaire en voulant rejeter ces émotions car je ne devrais pas les ressentir selon mon mental de ce qui se fait et se fait pas. Je me retrouve engluée dedans sans y voir clair. Et le pire c’est que cela va se prolonger le lendemain etc  jusqu’à que j’accepte de les vivre ….

Oui en effet !!! Mais est-ce que si j’avais laissé mes émotions, sentiments se vivre dès le début normalement j’aurais vraiment goûté la paix ?

Oui bien sûre !! Vis tes sentiments - émotions et tu verras le processus est parfait. Ton propre rejet ne fait que garder ouverte une blessure. Et tu sais laquelle…

Ma blessure du rejet !

Oui mais cette blessure, tu l’as toujours cru extérieure à toi, c’est les autres qui me rejette, je n’ai pas été attendu etc …
Pourtant, les autres sont un miroir mon enfant, c’est toi qui te rejette.
Tu nous montre l’exemple parfait, en rejetant tes émotions, sentiments. N’est-ce pas ?

Euh oui c’est édifiant !!!!!!!!

Puis en rejetant ce que tu sens, vis, vibre, tu rejettes qui tu es, ton corps, ton âme, tes rêves, tes peurs etc… Donc en te rejetant tu rejettes ta vie… les autres … etc
Accepte et accueille tes émotions, elles ne feront que passer et tu accéderas à ta propre beauté, tes couleurs, ton âme.

Oui
Bon j’avoue que c’est surprenant, j’essaye et je ressens de la paix entre deux émotions vives.

Tout à fait, tu fais l’expérience de ton être. Cette paix que tu ressens n’est rien d’autre que ton essence. Continu à le faire afin de découvrir ce qu’il y a derrière.
Tu dois comprendre que tu te bats contre toi-même lorsque tu n’écoutes pas ces émotions, alors oui elles sont déstabilisantes, oui elles sont bien plus fortes que toutes les émotions qu’une personne pourrait ressentir. Mais si elles sont si fortes c’est pour se faire entendre, cela fait des années que tu t’es coupée d’elles.
En les réécoutant petit à petit, en les laissant être, elles vont devenir moins puissantes pour être ce qu’elles sont réellement tes couleurs.

Pourquoi mes couleurs ?

Car tes émotions sont ta palette de couleurs pour dessiner, vivre ton œuvre. Comme un carburant c’est la force de vie entre ton mental et ton être. Elles passent par ton corps mental pour aller dans ton corps émotionnel. En les vivants vraiment tu vas avoir accès à ton être intérieur.

Je comprends surtout qu’en reniant ce que je ressens cela revient à me renier, et le miroir se voit dans ma vie.

Tout à fait, ma chère enfant, en reniant ce qui est en toi équivaut à renier qui tu es. En tant que créateur de ta propre réalité tu le reflètes sur ta vie. Cesse de te protéger, tu ne cours aucun danger. Vois-tu que tu as peur de toi même ?

Euh, oui

Car en ayant peur de tes propres ressentis,  tu as peur de ta propre lumière et ombre. Cela équivaut à une flamme qui a peur de sa luminosité. Comprends tu que l’un ne peut être sans l’autre ?
Si tu as peur de ce qui se vit en toi, de tes propres émotions, tu as peur de toi-même.

Oui en effet.

Ne soit pas triste, au contraire réjouis-toi de pouvoir recevoir un tel message, c’est que tu es prête à t’ouvrir réellement à qui tu es. Et oui, tu es un être complexe, pourtant si tu es, en acceptation avec ce qui est en toi, de nombreuses portes vont s’ouvrir dans ta vie. Tu vas apprendre à t’écouter, tu vas découvrir un nouveau monde où tu pourras goûter à la quiétude, et à la découverte de tes nombreux dons.
Tu n’es pas ici sur cette terre pour souffrir de qui tu es !
Tu es sur cette terre pour être et découvrir tes innombrables talents. Cesse d’avoir peur de toi même et au contraire cours à la découverte de tout ce que tu refermes.
Tes émotions vont te guider vers qui tu es vraiment, derrière elles rappelle-toi est ton être intérieur.

Je vais essayer

 Je sais que tu y arriveras car tu es courageuse et que tu sais que c’est ton salut à une vie meilleure. Vis vraiment ce que tu es et ressens et tu vas découvrir une nouvelle vie en toi et autour de toi.

Je t’aime

Ta Mère Univers-ciel















3 commentaires :

Anonyme a dit…

Bonsoir Jed .

Je viens de lire ce texte ,et comme tu sais qu il n'y a pas de hasard ...... Bref ..
Dans mon ancien boulot ,j ai eu la chance de faire des formations sur comment accueillir ses émotions..
quand je ressens une émotion, j essaye de mettre un mot dessus. Je la verbalise à haute voix. Je suis triste ,je suis en colère ,je suis heureuse.. Ma fille étant petite la toujours fait instinctivement .. Elle me disait maman je suis triste,maman je suis en colère .elle exprimait toujours les émotions qu'elles ressentait . Et cela la beaucoup aider à accepter ses émotions et m a permise de faire aussi la même chose..
cela m a toujours aidées ,à désamorcer mes émotions. Le faite de les dire ,ou parfois de les écrires en les acceptant me permet souvent de les vivre pleinement et de réussir après à observer mes émotions. Cela fait un bien fous et ensuite ,il y a un sentiment de paix qui arrive .
Plus on les accepte plus elle baisse en intensités en tout cas pour moi.
Ma maman est décédée il y a quelques jours . Et je pensais à elle , et là dans mon lit je lui disais sans savoir si elle peut m entendre , ce que je ressentais à haute voix.. Et j ai pensé à toi et je suis allée sur ton site et je suis tombée sur ce texte .
Comme d habitude ... Tous simplement merci
Chris .

Anonyme a dit…

..et sache que pour moi, savoir vivre et exprimer ses émotions être vrai et être soi.. C est un merveilleux cadeaux. Même si parfois certaines émotions sont douloureuse .dommage ,je ne n ai pas pu le faire avec ma maman.
Mais c'est comme ça..
Pleins de bonnes choses pour toi Jed . Je t embrasse

Anonyme a dit…

Cadeau, cadeau, cadeau!
Merci Jed pour ces conseils qui, en ces temps d'ombres et de séparation sont si précieux.
Vous êtes un ange!
Mix